Membre du groupe SupdeCo Dakar

Rechercher

+

Cycle Ingénieur

Pour la première fois, l’une des plus grandes écoles d’ingénieur en informatique délocalise ses programmes à Dakar.

Le Tronc commun
Il occupe la 1ère année et une partie de la 2ème du cycle ingénieur.

Il rassemble toutes les notions fondamentales d’informatique généraliste ainsi que les connaissances transversales, méthodologiques et managériales nécessaires à tout cadre d’entreprise. Les matières scientifiques viennent élargir et compléter la formation en donnant la culture scientifique indispensable au futur ingénieur.

A l’EPITA, les technologies de l’information sont traitées comme matières nobles et principales, mises en perspective dans le cadre d’une fonction managériale et responsable. Les projets donnent au cycle ingénieur la forme si caractéristique et originale de l’école.

Le cycle ingénieur en 5 ans fait suite au cycle préparatoire. Cinq années pour devenir ingénieur informaticien, selon une philosophie propre à l’EPITA :

  • Acquérir la dimension managériale de l’ingénieur
  • Valider la maîtrise opérationnelle des technologies liées aux systèmes d’information
  • Se professionnaliser par l’acquisition de compétences métiers et une expertise forte dans un domaine industriel ou de recherche
  • S’ouvrir sur l’international par une véritable expérience universitaire ou entreprise

Les modules pour jouer la souplesse

Dans le cadre du cursus de l’EPITA, l’enseignement a été organisé selon le modèle européen : le cursus se répartit en modules et unités d’enseignement, débouchant sur des crédits.

Ce sont ces crédits qui permettront la valorisation des points acquis auprès de nos partenaires européens ou mondiaux dans le cadre des échanges internationaux.

Devenu modulaire, l’enseignement est aussi beaucoup plus souple. Organisé autour de "matières incontournables" et "d’options", il permet une mise en oeuvre plus diverse et mieux choisie.

Les permanents de l’école sont là pour écouter, conseiller, orienter en fonction des souhaits de carrière et des besoins réels de l’industrie dans les prochaines années.